Le meilleur moment pour commencer à penser au référencement SEO de votre site Web est lorsque vous débutez. Vous pouvez démarrer les choses du bon pied et vous éviter des ennuis plus tard. En tant que débutant en référencement, il peut sembler que vous avez énormément à apprendre, en particulier lorsque l’algorithme de Google utilise plus de 200 facteurs de classement des contenus.

Ne vous inquiétez pas ! Les bases du référencement peuvent vous aider à construire une base solide qui fera de vous un expert en référencement. Vous devez suivre quelques étapes principales pour mettre en place le référencement de votre nouveau site Web.

Audit SEO OnPage Web

1. Le trafic

Google Analytics est l’un des meilleurs moyens de garantir que vous pouvez faire confiance à vos données. Il vous permet d’obtenir de précieuses informations sur votre site Web, notamment des indicateurs de performance des pages web en termes de trafic (origine du trafic, nombre de visiteurs, taux de rebond, profil des visiteurs, etc).

2. Les mots-clés: les fondamentaux du SEO

Les mots clés sont depuis longtemps le fondement d’un contenu SEO de haut niveau. La plupart de votre contenu, qu’il s’agisse de blogs ou de copies de sites Web, commence par des heures de recherche de mots clés définitifs pour lesquels vous pouvez vous classer et surclasser vos concurrents.

Si vous désirez optimiser le positionnement de votre site web sur les moteurs de recherche, mettez des mots-clés en bon nombre sur les différentes pages. Evitez, tout de même, de tomber dans le keyword stuffing (des textes truffés de mots-clés). Idéalement, les mots-clés doivent représenter 2 à 3% du contenu de la page.

3. L’URL optimisée

L’adresse URL est l’un des facteurs de classement pris en compte par les moteurs de recherche pour comprendre ce qu’est une page. S’il est possible de choisir une adresse URL pertinente, facile à retenir et intégrant le mot-clé principal pour lequel vous souhaitez vous classer, c’est l’idéal. Les mots clés indiquent à ceux qui voient votre URL sur les réseaux sociaux, dans un e-mail ou lorsqu’ils survolent un lien pour cliquer, qu’ils obtiennent ce qu’ils veulent et ce qu’ils attendent.

4. Un contenu suffisant

La longueur du contenu est également un facteur de classement SEO. Google veut que le contenu soit de qualité et ait une certaine longueur. En écrivant plus juste pour étirer la longueur, ce n’est pas une bonne idée, surtout si un sujet demande de la profondeur.

Donnez-lui de la profondeur et accordez-y le temps nécessaire. Les textes insérés sur vos pages web doivent être d’au moins 300 mots. Des textes de 400 à 500 mots sont meilleurs pour le référencement de votre site, et ainsi de suite.

En effet, un contenu plus long attire plus de liens et de partages, qui sont 2 autres signaux de classement importants.

5. Un contenu unique: Roi du SEO

Le contenu est toujours roi et un site Web avec un bon contenu original et de qualité peut faire mieux à long terme, avec ou sans SEO, qu’un site Web optimisé en SEO mais avec un contenu moins bon. Cependant, le contenu dupliqué est l’ennemi du référencement SEO. Evitez surtout de copier des textes d’autres sites. Vous risquez d’être black-listé par le moteur de recherche.

En contre partie, avoir du contenu unique est une incitation pour les visiteurs à revenir et pour que les robots des moteurs de recherche visitent et explorent votre site Web plus souvent.

6. La présence de liens

La présence des backlinks (pointant vers un site extérieur) et netlinks (dirigeant vers une page interne de votre site) est l’un des critères fondamentaux du référencement SEO. La raison est simple. Les facteurs de référencement hors page jouent un rôle très critique dans l’algorithme de classement de Google. Les liens internes sont aussi un facteur très important pour le référencement de sites Web, à condition de les utiliser correctement. Certaines règles sont à suivre :

  • Les titres doivent être simples et compréhensibles par l’utilisateur et le moteur de recherche
  • Les articles doivent être liés entre eux en utilisant le texte d’ancrage des mots clés ou le titre complet de l’article.
  • Les liens doivent aider l’utilisateur à naviguer sur le site
  • Evitez d’utiliser les termes tels que «cliquez ici» ou «[..]» pour les liens internes
  • N’en faites pas trop

7. Une organisation SEO spécifique

Obtenir le bon code est un aspect de l’optimisation du contenu pour un meilleur classement des moteurs de recherche. Il est toujours judicieux de planifier à l’avance l’architecture de votre site afin d’avoir une structure en place au fur et à mesure et à bien optimiser l’organisation de vos pages. Veillez à bien respecter une organisation de contenu calibré à l’aide d’un titre (H1), de sous-titres (H2,H3…) et de paragraphes.

8. Des titres et sous-titres optimisés SEO et calibrés

Lors de la mise en forme de vos messages, assurez-vous de respecter un ensemble de règles et tenez toujours compte de l’expérience client. L’utilisateur doit être capable d’identifier les principales sections de votre publication (balises H1, H2, H3, etc) simplement en regardant la page. La règle de base dit que le titre H1 et les sous-titres H2, H3, etc. doivent être brefs et descriptifs (70 caractères max, c’est-à-dire 5 à 8 mots approximativement). Chaque page doit avoir un titre de page unique qui décrit avec précision le contenu de la page.

9. La balise title

La balise <title> fait référence au titre donné à une page web. Idéalement, le titre de la page ne doit pas dépassé 70 caractères pour qu’il soit clair et compréhensible par l’utilisateur en regardant la page. Le titre doit obligatoirement contenir des mots-clés qui présentent clairement le contenu de la page.

10. La Meta-description

La balise META de description de page est également très importante. Elle donne aux utilisateurs, à Google et à d’autres moteurs de recherche un résumé de l’objet de la page. Google peut choisir d’afficher ce que vous tapez dans la description comme extrait de votre page ou peut décider d’utiliser une partie du contenu de votre page.

Pour rédiger une bonne méta description, il est utile de suivre certaines directives :

  1. La description de toutes les pages doit être unique
  2. La longueur de la méta description ne doit pas dépasser 160 caractères
  3. Ne pas de répéter le titre dans la description
  4. Eviter d’insérer trop de mots-clés

11. L’aspect responsive

Un nombre important de recherches effectuées chaque jour se font via des appareils mobiles. De nombreuses études au cours des 6 derniers mois ont identifié que le nombre de recherches à l’aide de smartphones augmente régulièrement, en particulier lors des achats en ligne. Il est ainsi important que les pages de votre site web soient parfaitement adaptées au format mobile, c’est-à-dire responsives. C’est un élément déterminant pour l’optimisation du référencement naturel de votre site.

Il existe quelques étapes simples à suivre pour s’assurer que votre site Web est adapté aux mobiles. La première chose à faire est de comprendre la différence entre un site Web adapté aux mobiles et une application native Android, iPhone ou Windows Mobile. Un site Web adapté aux mobiles est optimisé pour être visualisé sur le navigateur mobile (Chrome sur Android ou Safari sur iPhone), tandis qu’un Android natif est une application qui peut être téléchargée sur Google Play ou Apple Store.

12. La vitesse de chargement facteur principal du SEO

Audit SEO vitesse de chargement de la page

La vitesse des pages est l’un des principaux facteurs de classement SEO. Google veut améliorer l’expérience des utilisateurs sur le Web, et les pages Web à chargement rapide feront certainement cela sinon elles risquent de voir leurs visiteurs quitter. Certaines études révèlent que l’internaute quitte une page si elle met plus de 3 secondes à charger. Si votre site ne se charge pas rapidement sur les appareils mobiles, il pourrait être pénalisé. Utilisez l’outil de test mobile de Google pour voir comment votre site se classe.

De plus, un site Web qui se charge en moins de 4 secondes est plus susceptible de:

  • Avoir un meilleur classement dans les résultats de recherche
  • Obtenir plus de visites sur la page par utilisateur
  • Obtenir plus de conversions.

13. Une bonne ergonomie

L’ergonomie d’une page web est un facteur clé pour réussir votre référencement SEO. Plus une page web est ergonomique, plus son contenu est compréhensible.

14. Les partages sociaux

Lorsque les gens partagent votre contenu sur les réseaux sociaux, c’est un autre signe qu’il est précieux. Google considère que les parts sociales ne sont pas un facteur de classement direct. Néanmoins, il ne fait aucun doute que les pages les mieux classées dans les résultats de recherche Google ont généralement beaucoup de partages. Cela signifie que l’obtention de plus de partages sociaux aide votre classement dans les moteurs de recherche. C’est pour cela, veillez à bien faciliter le partage de votre contenu et amplifier ces signaux sociaux.

15. La balise Alt

La balise ALT est une description textuelle qui est apparue à l’emplacement d’une image sur un site Web si une image ne se charge pas sur l’écran de l’utilisateur. Ce morceau de texte est également appelé une description alternative ou un texte alternatif. Cela permet aux moteurs de recherche d’explorer un site Web, ce qui permettra, par conséquent, à votre site Web d’obtenir un rang plus élevé dans la page de résultats du moteur de recherche. Pour créer une meilleure expérience utilisateur pour vos visiteurs, la balise image alt est une bonne option et une partie importante du référencement.

Voir aussi: